Après Facebook, Twitter interdira désormais la négation de la Shoah.


Bloomberg News a rapporté mercredi qu’un porte-parole de Twitter a déclaré que les publications qui «nient ou déforment» l’Holocauste ( Shoah), seraient interdites.

Twitter est le deuxième grand réseau de médias sociaux à interdire la négation de l’Holocauste cette semaine.

Facebook a annoncé lundi qu’il interdirait les publications qui nient ou déforment l’Holocauste, deux ans après que Mark Zuckerberg a déclaré que la négation de l’Holocauste devrait être autorisée au nom de la liberté d’expression.


Lire




0 vue0 commentaire