Biden retire la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le plateau du Golan


27 juin 2021

Voilà ce qui se passe quand un gouvernement trop conciliant, trop modéré, détient les rênes du pouvoir en Israël: Céder à des pressions entraîne d’autres pressions encore plus fortes.

L’administration Biden fait marche arrière sur la reconnaissance historique par les États-Unis de la souveraineté israélienne sur les hauteurs du Golan le long de la frontière nord d’Israël, un coup dur pour l’État juif sur l’une des décisions de politique étrangère de l’administration Trump.

L’administration Trump a déclaré que le territoire – exproprié par Israël de la Syrie en 1967 et plus tard annexé par le pays – faisait pleinement partie de l’État juif en 2019. Le secrétaire d’État de l’époque, Mike Pompeo, s’est rendu dans la région en 2020 et a réaffirmé que le lexique des États-Unis abandonnait officiellement une politique de plusieurs décennies consistant à traiter la zone comme occupée.

(Extrait)

Lire la suite : https://www.jforum.fr/voila-ce-qui-se-passe-quand-un-leadership-mou-dirige-israel.html

9 vues0 commentaire