De l’air transformé en eau potable à Gaza


Que fait la société d’un milliardaire russo-israélien dans la bande de Gaza, territoire contrôlé par les islamistes du Hamas ?

Elle transforme l’air en eau potable pour atténuer la crise sanitaire dans cette enclave palestinienne que l’ONU prédisait «invivable» à partir de 2020.


Sur le toit d’un immeuble de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, une «révolution» se prépare discrètement.

Une mosaïque de panneaux solaires alimente une énorme machine bourdonnante aux airs de groupe électrogène, venue d’Israël et qui retire l’humidité de l’air pour la transformer en eau potable.


Micro-territoire de deux millions d’habitants, Gaza est confrontée à une crise de l’eau potable dont les effets se font ressentir jusque dans les entrailles de la population qui présente des taux alarmants de calculs rénaux et de diarrhées, d’après des chercheurs.

(Extrait)

Lire la suite : 24HEURES

1 vue0 commentaire