Donald Trump reproche aux Juifs américains de ne pas soutenir Israël


18 déc. 2021

Trump critique les juifs américains pour leur manque de soutien envers Israël

L’ex-Président Donald Trump a critiqué les Juifs américains pour leur manque de soutien envers Israël, selon des commentaires diffusés vendredi dans une interview pour un podcast de Barak Ravid, un journaliste israélien de la publication en ligne gauchiste Axios.

Invoquant ce que CNN et Politico qualifient de « tropes antisémites », M. Trump a déclaré que les Juifs américains « soit n’aiment pas Israël, soit ne se soucient pas d’Israël », étant donné que les Juifs ont massivement voté pour Barack Obama et pour Joe Biden, qui ont tous deux fait pression sur les Israéliens afin de les obliger à faire des concessions importantes.

Un récent sondage du Jewish Electorate Institute (l’institut électoral juif non partisan) a révélé qu’«Israël est la dernière priorité politique pour les électeurs juifs.»

Donald Trump a longtemps eu le sentiment d’être ignoré par la communauté juive traditionnelle, malgré son transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, son retrait de l’Accord sur le nucléaire avec l’Iran et sa négociation des accords d’Abraham entre Israël et plusieurs voisins arabes.

Ses partisans affirment que ces réalisations font de lui le président le plus pro-israélien de l’histoire des États-Unis depuis Harry S. Truman, qui a reconnu l’État juif peu après sa déclaration d’indépendance en 1948.

La plupart des Juifs américains votent toujours démocrate, bien que Trump ait augmenté la part républicaine du vote juif à environ 30 %.


Les chrétiens évangéliques « aiment Israël plus que les juifs»

L’année dernière, M. Trump a suscité la controverse en qualifiant de «déloyaux» les Juifs qui votaient pour le Parti Démocrate, compte tenu de l’abandon par ce dernier de son soutien traditionnel à l’État juif.

Les commentaires de Trump sur la communauté juive américaine pour le podcast de Ravid, Unholy, provoquent à nouveau la controverse.

Entre autres commentaires, Trump a affirmé que les chrétiens évangéliques « aiment Israël plus que les juifs».

Un sondage réalisé en 2013 par le Pew Research Center a révélé que « concernant certaines mesures, les sentiments des Juifs à l’égard d’Israël sont égaux ou même dépassés par ceux des protestants évangéliques blancs. »

En outre, M. Trump a déclaré que le New York Times«déteste Israël», et s’est étonné du fait que le journal soit hostile à Israël, ajoutant : « Ce sont des Juifs qui dirigent le New York Times

Il faisait référence à la famille Sulzberger, qui a des racines juives, mais dont les propriétaires sont en fait associés à des confessions protestantes de grande envergure depuis plusieurs générations.

Notant le virage anti-israélien du Parti Démocrate, M. Trump a également déclaré qu’Israël avait autrefois « un pouvoir absolu sur le Congrès », mais que ce n’est plus le cas.

Bien qu’Israël ait autrefois bénéficié d’un soutien bipartisan plus large, il n’a jamais eu de «pouvoir absolu» sur le Congrès.

Certaines critiques prétendent que l’évocation par Donald Trump d’un contrôle juif de la politique américaine est une idée souvent considérée comme antisémite.

Plusieurs Démocrates et journalistes se sont dits choqués et horrifiés par ces commentaires diffusés vendredi après-midi (le 17 décembre).

© Magali Marc pour Israël 24/7

Lire sur le site : https://israel247.org/2021/12/donald-trump-reproche-aux-juifs-americains-de-ne-pas-soutenir-israel/

5 vues0 commentaire