Hevron : Itshak Herzog allume la première bougie de Hanoucca


28 nov. 2021


Hevron: Itshak Herzog n’a pas cédé devant les menaces et les critiques de l’extrême gauche, du Hamas, de l’Autorité Palestinienne ou de la Ligue arabe. Avant la cérémonie, Itshak Herzog a prié devant les sépultures des patriarches et matriarches du peuple juif.


Lors de la cérémonie, après un discours émouvant, il a procédé à l’allumage de la première bougie de Hanouca au Caveau des Patriarches. Dans son intervention, il a notamment rappelé les liens qui unissent sa famille avec la ville de Hevron, notamment les tragiques événements de 1929, et il a affirmé que « le lien historique entre le peuple juif, Hevron, le Caveau des Patriarches et la chaîne des générations depuis ses père et les mères fondateurs ne peut être remis en doute ».


Pendant la cérémonie à laquelle assistaient notamment les deux députés résidents de la Ville des Patriarches, Orit Struk et Itamar Ben-Gvir, un important cordon de police a tenu à distances les manifestants qui prévoyaient de perturber voire empêcher la cérémonie.


A propos du lien entre la fête de ‘Hanouca, la ville de Hevron et la Judée-Samarie en général, il est bon de rappeler ces phrases édifiantes prononcées il y a plus de vingt-et-un siècles par Simon l’Hasmonéen, le plus jeune fils de Mattitiyahou : « Ce n’est point une terre étrangère que nous avons prise, ni des biens d’autrui dont nous nous serions emparés, mais c’est l’héritage de nos pères qui avait été pendant quelques temps injustement pris par nos ennemis, sans autre forme de procès. Pour nous, trouvant l’occasion favorable, nous revendiquons l’héritage de nos pères »…



Le président Yitzhak Herzog allumant la première bougie de Hanoucca dans le Caveau des Patriarches à Hébron : « Mes frères et sœurs, même aujourd’hui, avec toute la complexité, et je n’ignore pas un instant la complexité – Le lien historique du peuple juif à Hébron, au Caveau des Patriarches, l’héritage des mères et des pères est incontestable. La reconnaissance de cette affiliation ne doit pas être avant tout polémique.

Alors que nous nous unissons autour de la merveilleuse lumière des bougies de Hanoukka, il est important d’appeler, de respecter l’État israélien et ses principes, d’écouter davantage l’autre, de respecter la différence, de construire un pont et encore un autre pont pour préserver notre unité, bien sûr sans blesser chaque individu et communauté, leurs opinions et croyances.

Nous ne serons pas d’accord sur tout mais nous nous souviendrons toujours que « les fils d’un seul homme se sont reposés ». Que nous avons tous des racines communes qui sortent de ce Caveau.

Parallèlement à cela, nous devons nous rappeler que nos racines ne sont pas les seules à sortir de ce Caveau. Précisément aujourd’hui, et précisément ici – dans l’espace sacré pour tous les enfants d’Abraham, nous devons continuer à rêver de paix, entre les personnes de toutes religions et croyances sur cette terre, et condamner toute nuance et tout type de haine et de violence.

Je souhaite à chacun d’entre nous d’éclairer nos maisons d’une grande lumière et de bannir les ténèbres. »

( Merci Mordehai Fitoussi ) par Gougenheim E.

Lire sur le site : https://www.jforum.fr/le-president-y-herzog-allume-la-premiere-bougie-de-hanoucca.html

3 vues0 commentaire