« Jérusalem est notre ville », déclare le président turc Erdoğan


Le président turc Recep Tayyip Erdoğan a laissé entendre jeudi que Jérusalem appartenait à la Turquie, en référence au fait que la ville avait été sous le contrôle de l’Empire ottoman pendant une grande partie de l’ère moderne.

« Dans cette ville que nous avons dû quitter en larmes pendant la Première Guerre mondiale, il est encore possible de croiser des traces de la résistance ottomane. Donc Jérusalem est notre ville, une ville qui vient de nous », a-t-il déclaré aux législateurs turcs lors d’un important discours politique à Ankara.

Lire




0 vue0 commentaire