L’Allemagne et la Hongrie s’opposent à la décision de la CPI de juger Israël


Les ministres des Affaires Etrangères de l’Allemagne et de la Hongrie ont critiqué mardi la décision de la semaine dernière de la Cour Pénale Internationale selon laquelle la Judée-Samarie, la bande de Gaza et Jérusalem-Est relèvent de sa compétence, ouvrant la voie à la procureure en chef de la CPI, Fatou Bensouda, pour ouvrir une enquête pour crimes de guerre contre Tsahal.

«Notre point de vue juridique sur la compétence de la Cour Pénale Internationale concernant les crimes présumés commis dans les territoires palestiniens reste inchangé: la Cour n’a pas compétence en raison de l’absence de l’élément d’État palestinien requis par le droit international», a tweeté le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas .

«Comme Israël, nous ne sommes pas non plus d’accord avec cette décision. Au cours de la procédure, nous avons déjà annoncé que la Palestine n’avait pas de juridiction pénale sur les citoyens israéliens », a écrit le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó sur Facebook. «Nous avons toujours soutenu le droit d’Israël à la légitime défense et nous pensons que seules des négociations fondées sur le respect mutuel peuvent conduire à la paix dans la région. Malheureusement, la décision de la Cour Pénale Internationale ne vous rapprochera pas de cela. »

(Extrait)

Lire la suite : https://unitedwithisrael.org/fr/lallemagne-et-la-hongrie-sopposent-a-la-decision-de-la-cpi-de-juger-israel/

3 vues0 commentaire