L’ambassadeur d’Israël à l'ONU, Gilad Erdan, a mis en garde


Contre le retour à l’accord nucléaire signé avec l’Iran en 2015, tout en appelant le Conseil de sécurité de l’ONU à prendre des mesures contre ce qu’il avait qualifié de « violations iraniennes ».

L’accord stipule une limitation du programme nucléaire iranien pendant au moins une décennie, une levée des sanctions internationales contre l’Iran et un renforcement des contrôles.

L’ambassadeur d’Israël à Washington a déclaré, lors d’une session du Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient et la question palestinienne, que le monde en 2015 était différent de celui d’aujourd’hui en 2021.

L’administration de l’ancien président américain, Donald Trump s’est retirée, en mai 2018, de l’accord signé entre l’Iran et les pays du P5 + 1, à savoir la Russie, le Royaume-uni, la Chine, les États-Unis, la France et l’Allemagne.

Washington a imposé des sanctions économiques sévères à l’Iran, pour le forcer à renégocier ses programmes nucléaires et de missiles, chose que Téhéran rejette tandis que les autres signataires tiennent toujours à l’accord.

« Ce que nous savons de l’Iran est différent de ce que la communauté internationale savait quand elle avait signé l’accord nucléaire avec ce pays », a ajouté Erdan dans une déclaration télévisée.

(Extrait)

Lire la suite : https://israelvalley.com/2021/02/01/lhomme-du-jour-lambassadeur-disrael-aupres-des-nations-unies-gilad-erdan/

9 vues0 commentaire