L’ONU termine l’année avec de nouvelles condamnations contre Israël


 

20 déc. 2021

14 condamnations contre Israël, 4 contre le reste du monde en un an

Ce week-end, l’Assemblée générale de l’ONU a clôturé ses activités pour 2021, et cette année aussi, Israël a reçu une pluie de condamnations et de décisions négatives au-delà, et sans aucune proportion, par rapport aux autres pays.


Les deux dernières condamnations ont été reçues vendredi avec l’aide de la majorité automatique à l’ONU contre Israël, et le gouvernement libanais a aidé pour cela.

Une deuxième résolution condamne Israël pour « l’exploitation des ressources naturelles des Palestiniens et du plateau du Golan ». Il convient de noter que le libellé ne mentionne pas les activités du Hamas pour financer la construction de tunnels terroristes au lieu de la reconstruction d’infrastructures détruites ; ou la pollution de l’environnement causée par la combustion de pneus palestiniens ; la destruction de la flore et de la faune au moyen de ballons d’allumage et de cerfs-volants ; le refus d’exploiter les ressources en eau et de traiter les eaux usées, etc…


Au total, cette année également, l’assemblée a pris part à 14 résolutions contre Israël et seulement 4 pour les 194 autres pays du monde. Il s’agit de condamnations contre la Corée du Nord, l’Iran, le Myanmar et les activités russes dans la péninsule de Crimée. En revanche, un projet de condamnation du régime syrien, en raison des crimes qu’il a commis contre l’humanité, a été rejeté.


L’organisation de défense des droits humains UN Watch a vivement critiqué les Nations Unies. « Il est absurde qu’en 2021, sur environ 20 résolutions de l’Assemblée générale des Nations Unies qui visitent des pays, 14 d’entre elles – 70 % – se concentrent sur un seul pays : Israël. Ne vous y trompez pas : le but des condamnations déformées est de diaboliser l’État juif », a ajouté Hillel Neuer, directeur exécutif de UN Watch.


H. Neuer blâme également l’establishment de l’ONU et pas seulement ses États membres, sur la ligne anti-israélienne. Sur des centaines de revendications d’autodétermination dans le monde, la Commission des Nations Unies en a choisi une – la revendication contre Israël – tout en omettant les engagements palestiniens de démanteler les infrastructures terroristes avant d’établir un État.

L’attaque disproportionnée de l’ONU contre l’État juif sape la crédibilité de ce qui est censé être un organisme international impartial. « Lorsque l’Assemblée générale succombe à la politisation et à la sélectivité en discriminant Israël, cela viole la promesse de la Charte des Nations Unies d’un traitement égal pour tous les peuples, grands et petits », a ajouté Neuer.

 

Lire sur le site : SIhttps://www.jforum.fr/lonu-termine-lannee-avec-de-nouvelles-condamnations-contre-israel.htmlTE

2 vues0 commentaire