La 1ère mosaïque portant l’inscription de Jésus


 

17 avril 2022

Découverte dans une église primitive sous une prison israélienne


Une église du troisième siècle, que les experts considèrent comme la première au monde, sera ouverte au public à partir de cet été, après le déplacement de la prison qui la surmonte.

À environ 20 minutes de route au sud de Nazareth, la prison de Megiddo est située au-dessus de l’église et de la première mosaïque connue dédiée à Jésus.


Une inscription grecque « au Dieu Jésus-Christ » a été découverte en 2004 lors de fouilles archéologiques menées avant un projet d’agrandissement de la prison, rapporte le Times of Israel.

« Croiriez-vous que la première église du monde se trouve à l’intérieur d’une prison ? ! », a posté l’administration pénitentiaire israélienne sur Facebook, dans une annonce concernant le déménagement de la prison.


Le Conseil régional de Megiddo et le Service pénitentiaire israélien ont rencontré l’Autorité israélienne des antiquités le mois dernier et ont décidé de déplacer la prison, selon les responsables.


La prison actuelle sera déplacée afin que les archéologues puissent poursuivre les fouilles du site, et l’église et sa mosaïque seront transformées en destination touristique.

La mosaïque est la première fois que Jésus est nommé comme un dieu en Israël.

D’autres mosaïques ont également été découvertes, notamment des motifs et un médaillon représentant deux poissons.

L’Ichthys, ou poisson, était un symbole secret des premiers chrétiens utilisé pour reconnaître les églises.


Trois inscriptions en grec ont été découvertes dans l’église et déchiffrées par Leah De Signi, de l’Autorité israélienne des antiquités, rapporte le site web de l’agence.

  • L’une d’elles indique qu’un officier de l’armée romaine a fait don de l’argent nécessaire à la construction de la mosaïque.

  • Une autre rend hommage à quatre femmes.

  • La dernière mosaïque est orientée vers l’ouest et porte le nom d’une femme qui y a dédié un autel à Jésus.

Les preuves archéologiques montrent que les officiers de l’armée romaine faisaient partie de la première communauté chrétienne au siècle précédant la conversion de l’empereur Constantin au christianisme.


Les premières fouilles ont eu lieu de 2004 à 2008, avec l’aide de plus de 60 prisonniers, selon le Jerusalem Post.

Jusqu’à présent, l’Autorité des antiquités a découvert d’autres vestiges de bâtiments et des allées sur le site, que les experts ont identifié comme étant Kfar Othnai, un ancien village juif et un camp de légionnaires de l’armée romaine.


Ils ont également mis au jour une presse à huile, des bains rituels, une étable, des citernes d’eau et des zones de cuisine, entre autres.


Yotam Tepper, qui a dirigé les premières fouilles, a déclaré au Post que de nombreuses communautés différentes vivaient ensemble sur le site.

« Il y avait une communauté chrétienne primitive ici bien avant que le christianisme ne devienne la religion officielle », a-t-il déclaré. « Grâce aux fouilles, nous avons appris tous les liens entre les Samaritains, les Juifs, les païens, les chrétiens, les soldats et les civils : C’est un microcosme. »

Il a ajouté :

« Avoir des quartiers de tant de religions et d’ethnies différentes dans une telle proximité géographique les uns des autres rend cela très spécial. »

Les maisons ont été construites à proximité les unes des autres, et Tepper a déclaré qu’il pense que des fouilles supplémentaires permettront aux archéologues d’en apprendre davantage sur la façon dont ils interagissaient.

« Nous voyons leurs maisons les unes à côté des autres, ce qui indique une bonne relation », a-t-il observé, ajoutant qu’il est impatient de recommencer les fouilles.

© Equipe de rédaction Israël 24/7

 

Lire la suite : https://israel247.org/2022/04/la-1ere-mosaique-portant-linscription-de-jesus-decouverte-dans-une-eglise-primitive-sous-une-prison-israelienne/

2 vues0 commentaire