Le Golan

Dernière mise à jour : 30 nov. 2020


pasteur Gérald Fruhinsholz, le 19 mai 2019

Extrait :

Le Golan, un territoire israélien Lors d'une virée avec le groupe "Hashorashim" (retrouver les racines), nous avons pu apprécier "les hauteurs du Golan" dont parle la Bible. Le Golan, c'est une trentaine de yishouvim, de villages juifs, et des communautés druzes, des fermes – le "pays des cow-boys" – des vergers, des vignes et du bon vin, mais également la découverte d'anciennes synagogues et donc d'une présence juive. Le plateau du Golan culmine à plus de 2 000 mètres et domine la Galilée. C'est un véritable château d'eau avec de nombreuses cascades, et un lieu stratégique pour Israël, particulièrement avec le Mont Hermon – dans le psaume 133, le roi David parle de "la rosée du 'Hermon qui descend comme l'huile sur la barbe d'Aaron…" – représentant "les yeux d'Israël". En 1967, alors que les Syriens menaçaient de ses mitrailleuses et ses roquettes les kibboutzim autour du Kinneret, les soldats israéliens éliminèrent cette menace avec la victoire de "la guerre des Six-jours". Israël a annexé le Golan en 1981 ; aujourd'hui le Golan est sous souveraineté israélienne.

Lire la suite : Shalom-israel

0 vue0 commentaire