Le passé historique du mot « Palestine »


7 oct. 2021

Peleshet/Philistie, Plishtim/ Philistins/ Envahisseurs

C’est une ironie de l’histoire qui veut que durant les années 1960 les Arabes palestiniens aient adopté le vocable « palestinien » (« les Palestiniens ») pour accréditer l’idée qu’ils étaient les « indigènes », les « autochtones » de ce territoire dénommé Palestine, à l’encontre des Juifs qui y seraient des étrangers. Auparavant, depuis les années 1920, « palestinien » qualifiait le Yishouv (Etablisement) juif de ces territoires définis comme le « Mandat britannique de Palestine ». Mais les Juifs adoptèrent vite le vocable d’ »Israël » et d’ »Israélien » avec l’indépendance. Les Arabes de ce territoire se définissaient alors avant tout comme « Arabes » et pas « Palestiniens » et c’est ce qui est bien affirmé dans la charte de l’OLP: ils ne se revendiquaient pas de la « Palestine » mais de la « nation arabe », c’est à dire la « oumma islamique ». C’est le KGB qui en 1964 réécrivit l’histoire pour les « idiots utiles » d’Occident, la gauche socialiste, communiste, tiers-mondiste, en faisant de la guerre des Arabes contre les Juifs (ce que fut exactement la guerre de 1948 rassemblant plusieurs pays arabes contre Israël, une guerre semi nationaliste, semi djihadiste), une guerre nationale palestinienne contre le colonialisme occidental.

(Extrait)

Lire la suite : https://www.jforum.fr/le-passe-historique-du-mot-palestine.html

3 vues0 commentaire