Les nations européennes exhortent Israël à annuler ses projets d’implantations en Judée Samarie


 

14 mai 2022


Quinze nations européennes ont exhorté vendredi Israël à abandonner ses projets d’implantation de milliers de logements supplémentaires en Judée Samarie, avertissant qu’ils « font obstacle » à une paix durable entre Israéliens et Palestiniens.

« Les nouvelles unités de logement constitueraient un obstacle supplémentaire à la solution des deux États », ont déclaré les pays dans une déclaration publiée par leurs ministères des Affaires étrangères.

Les implantations israéliennes sont en violation flagrante du droit international et font obstacle à une paix juste, durable et globale entre Israéliens et Palestiniens », ont-ils ajouté.

Cette déclaration est très étrange.

  • Les attentats terroristes ne constituent pas, pour les pays européens, un obstacle à la paix. La charte du Hamas, et les déclarations de Mahmoud Abbas, qui promettent de libérer toute la Palestine de la présence juive ne sont pas un obstacle à la paix. Mais la construction immobilière oui ?

  • Les Etat européens font référence au droit international, cependant, jamais ils ne citent quelle provision du droit international Israël viole. Savez-vous pourquoi ? Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, c’est parce qu’Israël ne viole aucun droit international !

  • Les Etats européens, enfin, parlent comme si deux Etats étaient une solution. Sur quoi se basent-ils ? Sur leurs suppositions. Ils n’écoutent ni les déclarations des Arabes qui refusent deux Etats, et ne veulent qu’un seul Etat – arabe, ils n’écoutent pas les experts militaires qui expliquent qu’une frontière à 14 km de Tel Aviv serait un front rapproché de lancement de missiles, et surtout, ils n’écoutent pas les exigences de l’OLP, qui réclame, en plus d’un Etat, le rapatriement de quelque 5 millions de « réfugiés » non pas dans le nouvel Etat ainsi créé, mais en Israël !

Jeudi, Israël a avancé des plans pour 4 427 unités de logement pour les citoyens israéliens en Judée Samarie, selon une organisation non gouvernementale israélienne.

Le haut comité de planification de l’administration civile a donné son approbation finale à 2 791 unités et son approbation initiale à 1 636 autres unités, a déclaré Peace Now, une organisation qui surveille de près les constructions immobilières israéliennes, et jamais les constructions illégales palestiniennes et bédouines.

Israël a libéré la Judée Samarie et Jérusalem-Est de l’occupation jordanienne en 1967, lors d’une guerre défensive, ce qui donne à Israël, au regard du droit international, des droits sur ces terres, juives depuis des millénaires.

Depuis lors, et c’est une bonne nouvelle, près de 700 000 Israéliens se sont installés dans ces implantations.

Les plans de logement sont dispersés dans une grande partie de la région, connue sous le nom de zone C, où Israël exerce un contrôle militaire et urbanistique en conformité avec les Accords d’Oslo.

Les 15 pays européens signataires de la déclaration de vendredi sont la France – évidemment, car ils sont toujours les premiers à condamner Israël, la Belgique, le Danemark, la Finlande, la Pologne, l’Allemagne, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Norvège, l’Espagne et la Suède.

On aurait envie de leur dire : balayez devant votre porte, mêlez vous de vos affaires, et nettoyez vos villes infestées de zones de non droit et de la violence importée d’Afrique, au lieu de donner des conseils à Israël, qui s’en sort mieux que vous avez 17% de musulmans dans son pays.


© Equipe de rédaction Israël 24/7

 

Lire la suite : https://israel247.org/2022/05/les-nations-europeennes-exhortent-israel-a-annuler-ses-projets-dimplantations-en-judee-samarie/

6 vues0 commentaire