Liban-Israël – une nouvelle étape vers la normalisation ?


L’annonce de négociations à venir sur la délimitation des frontières maritimes entre le Liban et Israël a bien surpris les observateurs. Elles débuteront le 14 octobre 2020 à Naqoura sous la médiation des États-Unis et le parrainage de l’ONU. Certes, il ne s’agit pas d’un accord de paix avec le pays du Cèdre car le Hezbollah refuse tout contact direct ou compromis avec « l’ennemi sioniste ». Cependant, et malgré tout, des signes avant-coureurs de changement apparaissent à l’horizon. Pour la première fois, des leaders libanais tel que le président chiite de l’Assemblée nationale, Nabih Berry, ne recourent plus au qualificatif « ennemi » en parlant de l’État d’Israël.

Lire




0 vue0 commentaire