Scandale : La « justice » refuse de juger un assassin sous l’emprise de canabis,


qui tue une femme juive au cri de « Allah Akbar », mais condamne un homme ivre pour avoir jeté un chien par la fenêtre !

ou

Psychopathologie d’un meurtre, anatomie d’un silence 14 avril 2021. L’Arrêt dans L’Affaire Sarah halimi est rendu par la Cour de Cassation alors même qu’Israël rend hommage aux soldats et civils ayant perdu leur vie dans la défense et la protection du Pays Avant de célébrer dans la joie son Indépendance : Comment ne pas noter la coïncidence temporelle du jugement désubjectivant l’être Juif, et à contrario ce passage bouleversant de Yom HaziKaron, la peine et le deuil, à Yom Hatzmaut, la liberté responsable et la joie, qui marque au contraire la décision et la réalisation du peuple Juif de faire parler le destin et d’assumer universel du singulier et subjectivation, passant de l’identité à l’existant. 14 avril 2021. Lorsque le même jour, d’un côté l’on condamne un alcoolique pour avoir jeté un chien par la fenêtre, et que de l’autre la prise de stupéfiants, par ailleurs facteur aggravant en cas d’accident de voitures, justifie qu’un crime prémédité et particulièrement barbare commis par un délinquant multirécidiviste sur une vieille dame médecin et directrice de crèche à la retraite, insultée et harcelée des mois durant parce que de confession juive, et torturée sauvagement avant d’être défenestrée vivante, amène les magistrats à juger le criminel non responsable pénalement bien que le caractère antisémite de l’acte, facteur habituellement aggravant, ait été reconnu, et soient ainsi amenés à forclore un procès qui aurait permis de dégager une généalogie historique, culturelle, psychopathologique, politique de ce crime, dans la série hallucinante des crimes de masse “génocidaires” que nous connaissons, Nous ne pouvons nous taire.

(Extrait)

Lire la suite : https://www.tribunejuive.info/2021/04/18/psychopathologie-dun-meurtre-anatomie-dun-silence-dilan-a-sarah-halimi-le-nom-de-personne-un-syndrome-contemporain/

ou

https://www.europe-israel.org/2021/04/scandale-la-justice-refuse-de-juger-un-assassin-islamiste-qui-tue-une-femme-juive-au-cri-de-allah-akbar-sous-lemprise-de-canabis-mais-condamne-un-homme-ivre-pour-avoir-jete-un-chien-par-la/

10 vues0 commentaire