Une coalition semble impossible, mais Netanyahu est de nouveau aux commandes


Une tâche ardue, certes, et que le président avait déclaré ne pas vouloir lui confier. M. Rivlin a exprimé des préoccupations « morales et éthiques » à propos d’un homme jugé pour corruption qui met en place un gouvernement, et est allé jusqu’à dire qu’il craignait pour le pays. Mais la loi ne lui a pas laissé le choix, a-t-il noté : Netanyahu a été recommandé par 52 des 120 membres nouvellement élus de la Knesset, tandis que son adversaire le plus proche, Yair Lapid, n’a reçu le soutien que de 45 personnes. Et il n’y avait pas d’autres facteurs, a dit Rivlin, qui pouvaient l’emporter sur cette arithmétique.

(Extrait)

Lire la suite : https://fr.timesofisrael.com/une-coalition-semble-impossible-mais-netanyahu-est-de-nouveau-aux-commandes/

1 vue0 commentaire